Sign in to follow this  
Followers 0
Largo

Фредерик Маковецки

116 posts in this topic

Фредерик Маковецки / Frederic Makowiecki (Фред Мако)

mako.jpg

Родился 22 ноября 1980 г. Аррас (Франция)

Всего гонок : 359

Побед: 57

Подиумов: 130

Поул позишн: 44

Быстрых кругов: 54

2013

  • 4th Super GT Championship (GT500)
  • 1st Super GT/1000km Suzuka (GT500)
  • World Endurance Championship (GTE Pro, 1 win, 2 podiums)

2012

  • 2nd FIA GT1 World Championship (5 wins, 7 podiums)
  • 2nd 24h Le Mans (GTE Pro)
  • 1st City Challenge of Baku

2011

  • International Le Mans Cup Championship (GTE Pro, 2 podiums)
  • FIA GT1 World Championship (4 wins)

2010

  • 1st Porsche Carrera Cup France Championship (6 wins, 11 podiums)
  • 3rd FIA GT1 World Championship (3 wins, 5 podiums)
  • 5th FIA GT3 European Championship (2 podiums)

2009

  • 3rd Porsche Carrera Cup France Championship (3 wins, 8 podiums)
  • 4th FIA GT3 European Championship (1 win, 2 podiums)
  • FIA GT2 Championship

2008

  • 4th Porsche Carrera Cup France Championship
  • FIA GT3 European Championship (2 podiums)
  • French GT Championship (1 win, 2 podiums)
  • Le Mans Series Championship (GT1, 1 podium)

2007

  • 2nd Porsche Carrera Cup France Championship (3 wins)
  • 5th FFSA French GT Championship
  • FIA GT3 European Championship (2 podiums)

2006

  • 2nd Porsche Carrera Cup France Championship (2 wins, 8 podiums)
  • FFSA French GT Championship (2 wins)
  • FIA GT Championship (GT1)

2005

  • FFSA French GT Championship

2004

  • 1st FFSA French GT Cup Championship (5 wins)
  • 3rd Porsche Carrera Cup France Championship (3 wins)

2003

  • Porsche Carrera Cup France Championship (1 win, 2 podiums)
  • FFSA French GT Championship (3 podiums)

2002

  • 5th French GT Championship (4 podiums)

2001

  • 2nd French GT Cup Championship (3 podiums)

2000

  • 4th French Formula 3 Champions (5 podiums)

Share this post


Link to post
Share on other sites

В прошлом году Фред вошел в топ 50 лучших гонщиков года по версии журнала Autosport (33 место).

Share this post


Link to post
Share on other sites

В этом году Фред гоняется еще и в SuperGT в одном экипаже с Наоки Ямомото

Share this post


Link to post
Share on other sites

В этом году Фред гоняется еще и в SuperGT в одном экипаже с Наоки Ямомото

И после 3 этапов с 15-ю очками занимают 8 место в классе GT500

Share this post


Link to post
Share on other sites

Немного эмоций: Фред - мой самый предпочтительный напарник Бруну. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

На церемонии награждения FIA Gala 2012

FIA+GT1+WORLD+CHAMPIONSHIP+-+2nd+Overall+Stef+Dusseldorp+&+Fr%C3%A9d%C3%A9ric+Makowiecki.jpg

Второе место в GT1 World Championship

Edited by LargoWinch

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ставшая уже визитной карточкой улыбка Фреда

8846279960_67bba61cc4.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Фред Мако: "Мы можем гордиться проделанной работой"

Интервью на французском. Может кто переведет...? :)

Примерно:

Лоран Мерсье: Что вы можете сказать о 24-часах Ле-Мана?

Фред Мако: У нас была хорошая неделя с несчастливым концом. На тестах нам, как и всем остальным, не удалось много поездить. Однако, мы смогли продемонстрировать потенциал машины. Старт гонки был хорошим, но вскоре стартовый задор сошел на нет. Смерть Аллана стала шоком не только для Aston Martin Racing. Это драма и все мои мысли о его семье и друзьях. Мы не можем избавитьcя от грусти и по прежнему думаем об этом.

ЛМ: Со спортивной точки зрения гонка быстро свелась к дуэли с Порше...

ФМ: Сражение с обеими Порше было интенсивным все 15 часов. Нужно было справляться с изменяющимися условиями, что было не простой задачей. У Порше был меньше расход топлива. Никто не имел подавляющего преимущества. Нужно было гнать изо всех сил. Многочисленные выезды сейфети кара не сильно помогали и обе команды старались выбрать наилучшую стратегию. Сражение с Порше было чистым. У каждой стороны были свои козыри в этой игре. Авария Аллана нанесла большой удар по моральному состоянию всех нас и нам нужно было добиться хорошего результата. Думаю это стало дополнительной мотивацией. В этом году 24 -часа Ле-Мана были очень трудной гонкой.

ЛМ: У вас не было проблем?

ФМ: Нет, ни единой механической проблемы! Всю ночь мы были очень хороши. Инженеры все сделали верно и шины Мишлен отлично отработали во время дневного тройного отрезка. Шины хорошо себя показали, несмотря на изменчивые условия на треке. Из-за частого появления сейфети кара Порше смогли отыгрываться. Во время утреннего сейфети кара мы потеряли часть нашего преимущества. Затем, когда сейфети кар ушел с трека, я не атаковал в полную силу. Стеклоочистители не работали, в то время как пошел небольшой дождь. Я ничего не смог поделать и машина ударилась об отбойник. Тем не менее, мы можем гордиться своей работой. Все отлично справились. В итоге №97 финишировали 3-ми, но не это было нашей целью.

ЛМ: Теперь вам предстоит сесть за руль Dome-Honda Super GT. Лето будет жарким...

ФМ: Следующий этап чемпионата (Super GT) будет в Суго. Думаю эта трасса подойдет нашей машине. Финиш в одном шаге от подиума в Сепаге придал нам хороший импульс. Мой напарник, Наоки Ямамото, отлично поработал в Малайзии на начальном отрезке, прорвавшись с 8-й стартовой позиции на 1-ю. К сожалению, затем возникли проблемы на пит-стопе с тем, чтобы тронуться с места, но все наши надежды связаны с оставшейся частью чемпионата. Мы всего лишь в 20 очках от лидеров. Борьба очень плотная, нам по силам отыграться. Мне действительно очень нравится гоняться в Японии.

Share this post


Link to post
Share on other sites

На прошедшем в минувшее воскресенье этапе Super GT Фред с напарником стартовав с третьего места классифицировались на 13 в своем классе.

H24-007.jpg

H24-012.jpg

Edited by LargoWinch

Share this post


Link to post
Share on other sites

2013_SuperGT_01_Mako.jpg

Большое интервью Фреда Endurance-info.com:

Meilleur temps que la qualification 1 des 1000 km de Suzuka, Fred Mako s'élancera finalement de la deuxième place pour la course longue de 1000 km. Après avoir dominé la Q1, Naoki Yamamoto a placé la HSV-010 GT/Weider Modulo Dome Racing sur la première ligne. Depuis les essais libres, la #18 est dans le bon wagon et la première session qualificative a permis au seul français du plateau de s'illustrer. On sait que le facteur pneumatique est très important en SUPER GT et sur ce point Michelin a trusté la première ligne. En rookie qu'il est, Fred Makowiecki n'a pas mis longtemps à trouver ses marques dans un championnat pour le moins relevé. Là on parle de la fine fleur des pilotes que l'on peut apparenter plus à des top guns d'un championnat plus typé prototype que GT. En seulement quelques mois, le Neo-Perpignanais s'est fait un nom si bien qu'il est compliqué pour lui (ndlr : comme pour les autres pilotes) de faire le moindre mètre sans s'arrêter. Pour l'anecdote, il a bien fallu attendre une dizaine de minutes afin d'avoir sa réaction à l'issue des qualifications. On connaissait le combattant Mako en GTE et GT3 et le combattant Mako est aussi sur le pont en SUPER GT. On ne connaît pas son programme 2014 mais il est dommage qu'un constructeur LMP1 n'ait pas encore fait appel à ses services même si Peugeot l'avait testé avant la fin que l'on sait. Entretien avec Fred « Makovicki » comme disent les commentateurs.

Laurent Mercier : Le début de meeting se passe plutôt bien avec une première ligne à la clé ?

Fred Makowiecki : « Oui l'auto se comporte très bien et nous sommes dans le match. L'équipe et les pilotes avons bien conscience que ces 1000 km de Suzuka sont très importants pour le championnat. Tout le monde a bien travaillé pour nous donner la meilleure auto possible, tout comme Michelin sur le plan pneumatique. J'ai connu pas mal de trafic durant ma qualification. Certes, nous avons travaillé pour la qualif' mais aussi et surtout pour la course. On a pu voir que les écarts sont très serrés. En SUPER GT, il ne faut jamais rien lâcher car le temps perdu ne se rattrape pas. Demain, nous aurons droit à un format différent avec une course de 1000 km. Tout est réuni pour bien figurer. »

Les 1000 km de Suzuka peuvent vous relancer au championnat...

« C'est la course la plus importante de la saison car il y a plus de points qui sont distribués. Il y a 5 points en plus pour les vainqueurs. Jusqu'à présent, nous n'avons guère été épargnés par la malchance mais nous pouvons nous relancer au championnat. Excepté à Fuji, nous avons toujours été parmi les plus performants. De plus, à Sugo les quatre autos de tête au championnat ont connu des problèmes. A l'issue de Suzuka, on peut revenir dans le tiercé de tête du championnat. Notre châssis est très efficace ici avec une très bonne charge aéro. Les pneus Michelin fonctionnement parfaitement bien par temps chaud, ce qui est le cas ce week-end avec une température très lourde. »

Quel est le premier bilan à mi-saison ?

« Je suis satisfait de la performance depuis le début de saison. L'équipe fait confiance à deux nouveaux pilotes mais aussi un nouveau team manager, qui plus est sur une auto équipée par un nouveau manufacturier. Cela fait beaucoup de paramètres à gérer. Je vais me concentrer sur la seconde partie de saison et nous avons besoin d'un résultat. Je ne fais que progresser au fil des meetings. »

Quel est ton ressenti sur le championnat SUPER GT ?

« C'est le plus gros niveau que j'ai connu jusqu'à présent. C'est une bagarre de tous les instants. On peut même jusqu'à dire que c'st la guerre en piste. Quasiment tout le plateau peut s'imposer. Ici, on ne parle pas de BOP. Quand une équipe est en retrait, c'est à elle de trouver les bonne solutions pour revenir dans le match. Chaque auto a ses propres caractéristiques qui la rend plus performante sur un circuit ou un autre. »

Qu'est ce qui a été le plus compliqué à gérer ?

« L'exploitation des pneumatiques car c'est complètement différent de l'Europe. Là on part avec des pneus froids. La dégradation n'est pas non plus la même que ce que l'on peut connaître en Europe. On change les gommes à chaque ravitaillement sachant que les relais durent environ une heure. Tous les pilotes font de simples relais car le pilotage est très physique sans oublier les bagarres sur la piste. C'est comme si on avait un championnat de 15 LMP1. Il a aussi fallu gérer la conduite à droite et modifier les repères. Ce qui était valable pour un virage à droite l'est maintenant pour un virage à gauche et inversement. En 2014, les autos auront un poste de pilotage à gauche du fait du rapprochement avec le DTM. »

On a à faire à des autos plus proches d'un prototype que d'une GT ?

« On se rapproche du LMP1. Il y a des choses aussi intéressantes qu'en LMP1. Sur le plan de la performance, nous sommes entre une LMP1 et une LMP2. Sans lest sur un tracé comme Fuji, on peut être un peu plus vite qu'une LMP2. De plus, c'est nettement plus physique à piloter qu'une GT. C'est une discipline de spécialistes où l'expérience est très importante. La première année, il n'est pas évident d'être à 100%. On parle d'un championnat très relevé avec des pilotes très performants. Je m'attendais à quelque chose de pointu. »

L'intégration au Japon s'est bien déroulée ?

« L'accueil des gens est bon. Il y a un vrai dépaysement sur le plan culturel. Tout le monde est très accueillant et il y a une vraie ferveur. Beaucoup de choses sont faites pour les fans. Certains sont même présents sur l'intégralité du championnat. Le paddock est toujours très ouvert au public et les gens respectueux. De plus, il y a un vrai engouement pour Le Mans où je peux être amené à signer des photos Ferrari et Aston Martin. »

La langue est une barrière ?

« Les Japonais font beaucoup d'effort. Je commence à comprendre quelques expressions. Il y a énormément de respect entre les équipes et les pilotes. Chaque équipe veut faire gagner sa marque. C'est un championnat que je suivais avant de venir. Il suffit de venir voir une course pour comprendre le spectacle qu'il peut y avoir. De plus, le championnat est connu en France du fait des Français qui y ont roulé. Erik Comas a ouvert la voie et d'autres ont suivi. »

Quelles sont les principales différences avec les courses européennes ?

« Il y a du lest en cas de bon résultat jusqu'à l'avant-dernier meeting. On prend deux kilos par point marqué avant de prendre un kilo par point marqué pour l'avant-dernier événement. Le dernier meeting se fait sans lest. Les procédures de neutralisation sont différentes de l'Europe et les départs entre GT500 et GT300 sont décalés. Le trafic est un élément compliqué à gérer. Au Japon, les circuits sont assez étroits, notamment Okayama, Sugo et Suzuka. Les dépassements ne sont pas évidents. Si on tente de passer trop à l'extérieur, on ramasse du « pick up » sur les pneus. Les instances regardent également de près les éventuels contacts. Il ne faut surtout pas toucher quelqu'un volontairement. Chaque contact est examiné de près avant une possible pénalité. Même si le coût reste maîtrisé, les équipes peuvent faire du développement en cours d'année. Chaque constructeur part quasiment sur le même pied d'égalité et tous les pilotes sont professionnels. »

Pour en venir au FIA WEC, tu fais l'impasse sur Sao Paulo...

« Oui car j'ai une séance d'essais SUPER GT qui est venue se greffer à mon programme. Le premier contrat signé était en SUPER GT, soit avant Aston Martin Racing. Le timing était trop compliqué pour que je sois au Brésil. »

Share this post


Link to post
Share on other sites

После этапа в Фуджи, где Фред с Наоки финишировали 5-ми, экипаж вышел на первое место в личном зачете GT 500

Share this post


Link to post
Share on other sites

Причем у них одинаковое количество очков - по 46 - с экипажем де Оливейра/Мацуда, но Маковеки/Наоки впереди по количеству 5-х мест. И в 10 очках от них еще 6 экипажей уместилось. Плотность сумасшедшая.

Share this post


Link to post
Share on other sites

За 2 гонки до конца... Теперь каждое очко может стать решающим

Share this post


Link to post
Share on other sites

Фред после тренировок в Остине:

Лучшее время в двух тестовых сессиях в Остине. Хороший результат с точки зрения вождения на незнакомой трассе. Серьезные вещи начнутся завтра. Во Франции уже полночь. Всем "спокойной ночи". :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.